Rechercher
  • MooJanzu

Janzu ou Watsu on vous dit tout..

On commence à parler de plus en plus de thérapie aquatique, de massages dans l'eau, de water dance.. du Janzu et du Watsu mais quelle est la différence?


Ces 2 approches sont 2 disciplines complètement différentes et en même temps parfaitement complémentaires. Ce sont surtout 2 techniques vraiment à part.

Nous laisserons de côté le massage aquatique qui lui est vraiment un massage dans l'eau pour nous pencher sur la question du Janzu et du Watsu.





Le Janzu: le flow en immersion

Le JANZU est issu de techniques de guérison du nord du MEXIQUE. Cette technique utilisée par les chamans avait pour but d'amener la personne vers une régression intra-utérine ou O.R.I.U.S (Originel Regression Intra Uterin Stimulation ) pour libérer des blocages émotionnels ou traumatismes profonds.

L'eau pouvait être chaude ou plus fraîche, et l'on provoquait cet état par le mouvement dans l'eau du corps entier, associé à certaines pressions de points très précis du haut du corps.

Le JANZU (rivière pacifique en chinois) a été développé par Juan Villatoro Garza, mexicain, qui dans les années 1990, parcourt la planète pour s’initier à différentes formes de soins corporels : yoga, reiki, massages. Lors d’un séjour spirituel en Inde, le voyageur a l’idée d’associer ses connaissances énergétiques à l’élément eau. De retour au Mexique, il développe sa technique de méditation aquatique et n'a gardé de ces techniques que la maîtrise de la mise en mouvement du corps dans l'eau associée à la présence et l'écoute. Ce qui se passe ensuite se fait naturellement, sans vouloir, sans prétendre.

Le JANZU est une danse aquatique qui commence en flottaison mais va et cherche l'IMMERSION et le total lâcher prise du corps et de l'esprit. Pas de manipulation, pas de diagnostic (outre les rares contre-indications), mais un pince-nez obligatoire et l'accompagnement du praticien dans la capacité à se détendre de l’autre.

Le Praticien invite et mène la danse, mais jamais ne veut ou ne force, là est tout son art. La température idéale de l'eau est entre 30 et 34°C, mais peut être plus fraîche.. jamais froide.


Et le Watsu alors?

Le WATSU vient d'une tout autre région du globe et est à l'origine du "Water Shiatsu", un massage shiatsu dans l'eau: "Wat" + "Tsu" et nous vient directement de la médecine chinoise.

Dans une eau obligatoirement à 34°C, le Watsu est plus lent, plus statique et plus en contact que le Janzu.

Il se pratique sans pince-nez, avec beaucoup de flotteurs pour recréer une sorte de "lit flottant".

Le Watsu est initialement sans immersion. On laisse le corps en flottaison durant tout le soin qui est plus long, avec une recherche de diagnostic avant le soin (quelque chose à guérir ou à aligner) et une méthode avec séquences où l'on utilise la chaleur et la fluidité de l'eau comme support du soin shiatsu plutôt qu'une table de massage. Le watsu est un massage shiatsu dans l'eau et donc un travail spécifique sur les méridiens d'énergie.

Le praticien Watsu doit donc être initialement formé à la médecine chinoise (ou du moins au travail initial du Shiatsu et des méridiens) et au massage chinois avant de pratiquer un watsu.


Ces derniers temps on voit la technique du Janzu apparaître à la fin des Watsu.. les 2 techniques se mélangent un peu pour se complémenter pour une plus grande détente.. d'où la confusion parfois.


Entre Janzu et Watsu?

Les deux approches sont donc complètement différentes:

  • Le Watsu s’établit sur des connaissances et pratiques avec une volonté. C'est un soin en vue de guérir un déséquilibre établit au préalable par un diagnostic. Le Janzu, lui, se base au contraire sur la non volonté & le flow - le mouvement dans la présence, la réceptivité et l’accompagnement immédiat. Laisser le mouvement parler au corps et le corps s'exprimer à travers le mouvement.

  • Le Janzu se pratique avec un pince nez en vue d'une immersion pour un plus grand lâcher prise alors que le Watsu est plus statique et en surface, c'est un travail de pression.

  • Le Watsu se fait dans une petite piscine alors que le Janzu a besoin d'un peu plus d'espace pour des mouvements amples et une liberté du corps

Et le massage aquatique me direz-vous?

Et bien c'est un travail de masseurs spécifique dans l'eau avec lui aussi des flotteurs pour garder le corps et surtout la tête hors de l'eau et pouvoir masser et étirer toute la chaîne musculaire.. Mais ce n'est pas une danse dans l'eau comme le Janzu ni un Shiatsu aquatique comme le Watsu..


Dans tous les cas l'eau participe à la relaxation et au bien-être alors 3-2-1.. plongez!!





156 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout